La vie dans l’Eco-Hameau Solidaire :

La densité relationnelle que l’Éco-Hameau Solidaire cherche à construire ne va pas à l’encontre d’une liberté individuelle qui doit se retrouver tant dans les choix de vie que dans le respect d’espaces propres à chacun.

La participation à la vie plus collective tend à se construire par adhésion et par la compréhension des droits et devoirs relevant de l’utilisation d’un ensemble de biens et d’espaces mutualisés. Elle relève d’une éducation de l’ensemble des acteurs de l’Éco-Hameau Solidaire au bien commun et d’un sentiment de responsabilité à l’égard d’un lieu donné à un partage collectif.

Des temps de régulation et de coopération sont proposés à l’ensemble des habitants, véritables moments de gouvernance, amenant chacun à avoir part aux choix et décisions qui régissent la vie communautaire.

La dimension conviviale, à travers des rencontres, des repas, des fêtes, donne une tonalité à cette vie collective. L’adhésion précédemment citée se construit non seulement par une compréhension de l’intérêt et du bien partagé mais aussi par la qualité des liens qui se développent entre habitants.

Par là-même, l’Éco-Hameau Solidaire est un espace d’éducation à la citoyenneté pour toutes les personnes qui le fréquentent.

Porteur d’un projet global, l’Éco-Hameau Solidaire développe une vie économique, de type coopératif, qui a pour objet de permettre à des personnes, habitant le lieu ou non, de s’investir dans une
activité économique qui intègre la fragilité des uns ou des autres. Cette activité répond aux valeurs de l’économie sociale et solidaire.

Trois types d’activités économiques sont projetés. Elles se croisent et s’enrichissent mutuellement :

  • Une  activité de jardinage.
  • Une activité d’accueil par la construction de petites unités de logement dans le haut de la propriété permettant d’accueillir des personnes seules, des familles, des petits groupes sur des courtes durées (vacances dans le cadre du tourisme social, formations, temps de ressourcement, accueil de groupes culturels en résidence…)
  •  Une activité de formation et de proposition de séminaires autour de thématiques liées à l’exclusion. Elles s’adressent à des acteurs divers, professionnels comme bénévoles et  sont construites selon le principe du croisement des savoirs.

L’ouverture vers l’extérieur est un enjeu primordial du projet de l’Eco-Hameau Solidaire : ses habitants sont invités à participer à la vie culturelle, sociale et politique de la commune et pour ceux qui le souhaitent à la vie paroissiale… De même, sa proximité avec le centre-ville, facilite la fréquentation du lieu par des personnes extérieures. L’activité économique qui s’y développe, la présence d’une vie associative, le partage de certaines infrastructures favorisent cette fréquentation. Qu’elles soient en vacances, en formation, en séminaire, en création artistique, les personnes ne viennent pas uniquement « consommer » un lieu, elles viennent partager un moment de la vie de l’Éco-Hameau Solidaire et interagissent.

L’Éco-Hameau Solidaire considère chaque personne comme un être en perpétuelle progression, cheminant sans cesse en humanité. Il est donc un espace pédagogique où chacun est concerné par cette progression : habitants, salariés, bénévoles, passants. Il stimule chacun de ses acteurs dans sa relation aux autres, au monde, à l’environnement, ainsi qu’à lui-même. La force du Projet pédagogique réside dans la capacité du lieu à répondre aussi bien aux besoins matériels qu’à prendre en compte la dimension du sens, d’inscrire la personne dans un registre de valeurs.

Le lieu de vie s’offre sous une forme spécifique mais se définit à partir de ce que les habitants en font.